Extrait du cahier des charges IGP

L’Agneau sous signes officiels de qualité en France

La production d’agneaux français sous signes de qualité représente 15% de la production ovine nationale, soit environ 8 170 tonnes.

Le marché français sous signes de qualité est segmenté en Labels Rouges, Indications Géographiques Protégées, Agriculture Biologique, Appellations d’Origine Protégée.

Parmi ces signes officiels de qualité nationaux, on trouve l’IGP Agneau du Poitou-Charentes !

L’Agneau du Poitou-Charentes est depuis longue date une filière incontournable dans la production d’agneau français. Avec comme caractéristiques essentielles : la pratique du pâturage pendant 7 mois minimum dans l’année et la production d’agneaux très bien conformés, à partir de croisements entre 7 races bouchères, l’Agneau du Poitou-Charentes se distingue des autres bassins de production français.

L’Agneau du Poitou Charentes IGP

EXTRAIT CAHIER DES CHARGES Agneau du Poitou-Charentes (CC-18-03/IG 03 98)

  • L’Indication Géographique Protégée

    Créé en 1983 en tant que marque commerciale par le GIE, l’Agneau du Poitou-Charentes devient un Certificat de Conformité Produit (CCP) en 2002, puis une Indication Géographique Protégée (IGP) en 2004. Ce signe Officiel de Qualité et d’Origine garantit le lien avec le terroir, une tradition d’élevage et le respect du Cahier des Charges. Le rôle de l’IGP est de garantir et protéger l’origine géographique d’un produit donné.

    Toutes les modalités de production du produit sont en effet définies et rassemblées dans un cahier des charges, étape par étape. Tous les intervenants de la filière doivent s’y référer afin d’être conformes à son contenu.

    Afin d’apporter des garanties sur ces affirmations, des contrôles externes sont réalisés, en plus des contrôles internes effectués par le groupement qualité (GIE Ovin du Centre Ouest). Les contrôles externes sont réalisés par un Organisme Certificateur indépendant agréé pour cette tâche. Dans le cadre de la démarche Agneau du Poitou-Charentes, c’est QUALISUD qui effectue les contrôles externes selon des modalités et des fréquences définies dans un plan de contrôle.

    Indication géographique protégée
  • Spécificités

    L’agneau du Poitou-Charentes est très bien conformé grâce à une sélection sur races bouchères uniquement. En effet, seules sept races à viande et leurs croisements font partie du cahier des charges : Vendéen, Charollais, Rouge de l’Ouest, Texel, Suffolk, Charmoise et Ile de France.

    L’élevage du troupeau reproducteur est caractéristique de la région : les brebis doivent être au pâturage 7 mois minimum par an. Ce mode d’élevage traditionnel est lié aux terres et au climat océanique du Poitou-Charentes, propices à la pousse de l’herbe.

    L’agneau est obligatoirement né et élevé dans un même élevage situé en Poitou-Charentes ou ses cantons limitrophes.

    Il est allaité au lait maternel au minimum 60 jours. Ensuite, selon la saison et la disponibilité en herbe, il se nourrit d’herbe et de fourrages produits exclusivement dans la zone IGP, et d’aliments complémentaires référencés sans OGM . Au moment de l’abattage, l’agneau doit être âgé de 60 à 300 jours maximum.

    La conformation des carcasses inclut les classes E – U – R et l’état d’engraissement 2 ou 3. La viande doit être de couleur claire et le gras blanc et ferme. Le poids de carcasse est compris entre 14 et 22 Kg. Une carcasse certifiable génère une plus-value de 0.15 €/ Kg pour l’éleveur, avec une majoration au 4eme trimestre.

    La démarche Agneau du Poitou-Charentes, c'est donc avant tout une filière unie pour proposer un produit de qualité au consommateur. Chaque intervenant, à son niveau, respecte le cahier des charges, est contrôlé et peut garantir la qualité du produit.

    La marque Agneau du Poitou-Charentes, initiée par des éleveurs, apporte des garanties et le meilleur de la région Poitou-Charentes.

L’Agneau des Bocages

L’Indication Géographique Protégée Agneau du Poitou-Charentes est commercialisée également sous la marque commerciale Agneau des Bocages. Il s’agit d’un agneau répondant au cahier des charges IGP IG 03 98, dont la sélection en abattoir s’appuie principalement sur la classe de conformation R 2 et 3.