Gigot d’agneau confit

Ingrédients

  • 1 gigot d’agneau (1,5 kg à 2 kg)
  • 1 tête d’ail
  • 3 belles branches de romarin
  • Huile d’olive
  • 400 g de chou vert frisé
  • 500 g de pommes de terre à purée
  • 500 g de topinambours
  • 60 g de beurre
  • 200 ml de lait

Nombre de convives


Temps de préparation

30 minutes 


Temps de cuisson

4 heures 

Morceau

Gigot 


Mode de cuisson

Au four 


Accord mets / vin

Saumur-Champigny - Rouge 


Préparation

  • Préchauffer le four au maximum.
  • Entailler le gigot côté peau, le badigeonner d’huile sur toute sa surface, le saler et le poivrer généreusement.
  • Disposer les gousses d’ail en chemise (non épluchées) et la moitié du romarin coupé dans le fond d’un grand plat, poser le gigot, ajouter le reste du romarin, verser l’eau dans le fond du plat, couvrir de papier sulfurisé en rabattant bien le papier sous le plat, baisser immédiatement la température du four à 160° C (Th. 5-6) et cuire le gigot 4 heures au four.
  • Une heure avant la fin de la cuisson, préparer la garniture : éplucher les pommes de terre et les topinambours, les couper en gros cubes et les mettre dans une grande casserole d’eau froide salée, porter à ébullition et cuire 15 à 20 minutes à petits frémissements. Pendant ce temps, émincer finement le chou et le plonger 5 minutes dans de l’eau bouillante salée, l’égoutter, ajouter 30 g de beurre, saler, poivrer et réserver au chaud. Quand les pommes de terre et les topinambours sont cuits, les égoutter et les écraser, ajouter le reste de beurre, verser le lait en fouettant pour avoir une purée bien crémeuse.
  • Lorsque le gigot est cuit, le déposer sur un plat de service avec l’ail et le recouvrir d’une feuille de papier aluminium pour le garder au chaud. Verser son jus de cuisson dans une casserole en éliminant le romarin et le maximum de graisse, le porter à ébullition et le faire un peu épaissir.
  • Servir le gigot accompagné de sauce, des gousses d’ail confites, de la purée de légumes-racines et du chou sauté.

Petit + : Pour un jus parfumé à l’ail, il suffit de récupérer la pulpe des gousses d’ail et de la mélanger au jus avant de le porter à ébullition et le faire réduire de moitié !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.