Extrait du cahier des charges Label Rouge

L’Agneau sous signe officiel de qualité en France

Label Rouge garantie qualité supérieure Diamantin

La production d’agneaux français sous signes de qualité représente 15% de la production ovine nationale, soit environ 8 170 tonnes.

Le marché français sous signes de qualité est segmenté en Labels Rouges, Indications Géographiques Protégées, Agriculture Biologique, Appellation d’Origine Protégée.

Parmi ces signes officiels de qualité nationaux, on trouve le Label Rouge Agneau le Diamandin.

LE DIAMANDIN Label Rouge

EXTRAIT CAHIER DES CHARGES Agneau Fermier Le Diamandin (LA-17-93)

  • Le Label Rouge

    En 1993, à l’époque où les Signes Officiels de Qualité Européens n’existaient pas encore, les éleveurs du bassin ovin du Centre Ouest, réunis par le GIE, ont souhaité proposer aux consommateurs un produit d’exception à qualité certifiée. Pour cela ils se sont vite orientés vers le Label Rouge. Le Label Rouge est en effet un signe français qui atteste de la qualité gustative supérieure d'un produit alimentaire, garantie par des tests sensoriels réguliers.

    Les conditions de production sont strictement définies et impliquent l’ensemble de la filière (éleveurs, transformateurs, distributeurs…). Une filière au cœur de laquelle chaque acteur est engagé.

    Les animaux destinés au Label Rouge sont retenus pour leurs qualités bouchères et élevés dans le respect de pratiques d’élevage traditionnelles.

    En 1994, le référentiel LA-17-93 est approuvé et définitivement associé à la marque Le Diamandin. Seuls les meilleurs agneaux provenant du bassin ovin du Centre-Ouest sont commercialisés sous la marque Le Diamandin.

    Afin d’apporter des garanties sur ces affirmations, des contrôles externes réguliers sont réalisés par un Organisme Certificateur indépendant accrédité : QUALISUD.

  • Spécificités

    Le Diamandin est un agneau élevé sous la mère pendant un minimum de 60 jours. Il est ainsi nourri au lait maternel. Ensuite, selon la saison et les disponibilités en herbe il est mis à l’herbe et/ou nourri aux foins et compléments à base de céréales. Chaque élevage doit produire son alimentation fourragère et concentrée pour couvrir au minimum 55% des besoins du troupeau ovin. Dans tous les-cas l’alimentation est garantie 100% végétaux, minéraux, vitamines, sans OGM. L’âge d’abattage varie entre 60 à 210 jours maximum pour les mâles non castrés. En fin d’année et dans certains systèmes de production, des mâles castrés et les femelles peuvent attendre un âge maximum de 270 jours.

    Parmi les agneaux élevés conformément au cahier des charges, seules les meilleures carcasses sont sélectionnées. La conformation des carcasses est : EUR et 2-3 pour l’engraissement, une attention particulière est apportée à leur aptitude à maturer (qualité du gras). La viande doit être de couleur claire et le gras blanc et ferme.

    Le Diamandin regroupait plus de 500 éleveurs en 2012. Les éleveurs du Diamandin sont régulièrement soumis à des contrôles qui témoignent du respect de toutes les bonnes pratiques d’élevage, d’alimentation et du bien-être animal. Leurs efforts sont récompensés par l’attribution d’une plus-value moyenne de 0.30 €/Kg pour chaque carcasse labellisable.